• Park Lane
  • Park Lane
  • Park Lane
  • Park Lane
  • Park Lane
  • Park Lane

Park LaneUccle

Bâtiments A & B
9.404m²
Logements
8.600m²
Appartements
72 unités
Crèche
230m²
Bureaux
280m²
Espace d’activité
294m²
Maison de repos (étudié par Lahon & Partners)
140 lits
Sous-sol
4.121m²
Parking
116+6 Pl.

Localisé sur la plaine du Bourdon et délimité par la Chaussée d’Alsemberg, la rue du Château d’Or et la Chaussée de Saint-Job, le projet s’axe sur un développement mixte regroupant les fonctions d’habitat, d’équipements collectifs et d’activités productives sur une surface brute hors-sol totale de  9.404m².

Négligeant les alignements parallèles et rigides, l’implantation des bâtiments crée une succession de placettes et offre, au travers de percées, des vues sur le parc et l’intérieur d’îlot voisin. Le passage au travers du bâtiment B, reliant l’espace intérieur au parc et à la chaussée de Saint-Job, augmente la perméabilité du projet vis-à-vis de son environnement.

L’espace entre les bâtiments est aménagé soit sur la dalle de couverture du parking en sous-sol, soit est maintenu en pleine terre en permettant ainsi la plantation d’arbres à haute tige.

Intégré dans une démarche urbanistique de construction de la ville durable, le projet Park Lane intègre les équipements techniques répondant au mieux à la définition d’économie d’énergie. Les bâtiments ont été conçus, dès les premières esquisses en vue de l’intégration des dispositifs permettant de réduire considérablement la consommation d’énergie.

Au point de vue architectural, le revêtement en crépi sur isolant a également été choisi pour ses qualités thermiques afin d’éviter un grand nombre de ponts thermiques.

Au point de vue des équipements, le système de ventilation double flux avec récupérateur de chaleur a été généralisé dans les 2 bâtiments.

Au niveau de la gestion des eaux pluviales, toutes les eaux des toitures sont envoyées dans les deux bassins d’orage, de 210m³ et de 84m³, qui se vidangent dans le Geleytsbeek. Sur ces toitures, 1700m² de toiture végétalisée de type extensive ont été mis en oeuvre, ce qui augmente le tamponnage des eaux.

Travaux terminés en mai 2014.